Qu'est ce que le Comptage National des Chiroptères ?

Ce programme qui s'étend sur toute la France s'intègre dans le Plan National d'Action et a pour but de recenser chaque hiver les chauves souris hibernantes dans les cavités souterraines (caves, carrières, tunnel, mines...). Le comptage est confié à chaque département qui s'assura de couvrir au mieux son territoire.

Pourquoi ?

Les chiroptères sont des animaux très sensibles et représentatifs de la santé d'un écosystème : si les chauves souris vont bien, le milieu naturel dans lequel elle évolue se portera bien aussi. Ces animaux ont vu leurs effectifs chuter dans la dernière moitié du 20ème siècle. Le développement économique du pays et la modernité technologique qont sans doute, la principale cause de cette régression. Depuis quelques années, les naturalistes porte une attention particulière à la surveillance de ces mammifères volants.

Procédé le plus simple et plus concret pour suivre l'évolution de la population de chauve souris, l'inventaire en saison hivernal est devenu incontournable pour étudier ces animaux fascinants et de suivre leurs effectifs.

Comment ?

Nous, chiroptérologues (personnes étudiant les chiroptères), avons conscience du dérangement potentiel occassionné dans les cavités souterraines en hiver.
Pas de panique ! Un code déontologique nous permet de miminiser le dérangement lors de la visite. 

Si jamais vous avez l'occassion de vous ballader dans une carrière souterraine, prenez quelques précautions :

- munissez vous de deux lampes (1 principale et 1 de secours), des piles, de l'eau et du matériel que vous jugerez utile. Nous vous invitons à demander à nos amis du Spéléos club de Touraine qui saura mieux vous renseigner et vous briefer.
- Contactez nous ou un autre organisme étudiant les chauves souris afin de savoir si cette cavité doit être faite dans l'hiver. Nous nous efforçons de ne passer qu'une seule fois par an et d'éviter ainsi les doubles comptages pouvant être préjudiciables aux animaux.
- Ne pas éclairer trop longtemps les chauves souris.
- Ne touchez pas les animaux (évident !)
- Ne restez jamais en dessous. Mettez vous plutôt sur le coté (la chaleur de votre corps perturbe les chauves souris)
- Parlez à voix basse et essayez de faire le minimun de bruit.
- Evitez de les prendre en photos et surtout avec le flash.
- Plus vous serez nombreux, plus vous serez susceptibles de les déranger.

 

Nous vous invitons maintenant à consulter le travail réalisé en Indre et Loire dans la partie "En Touraine"

 

Murin à oreilles échancrées - Yohan Douveneau